Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Test] Trine

30 Janvier 2012 , Rédigé par GreenStatik Publié dans #Test

trine

 

Dans la vie, il y a certains jeux qui valent le coup d'oeil, soit parce qu'ils sont géniaux (du moins, on le pense) et qu'on attendait la suite depuis des lustres (non, je ne parle pas de Gran Turismo 5), soit parce que tout simplement le jeu dégage une aura et donne au joueur une envie tout particulière de l'essayer voir même de l'acheter.
Et encore une fois, les jeux indépendants attirent pas mal de monde. Trine fait partie de cette catégorie et nous allons tout de suite voir pourquoi.

 

Pour la petite histoire, Trine a été développé par Frozenbyte et édité par Nobilis. Le jeu avait été présenté comme un jeu de plateforme, mêlant un gameplay assez original et quelques puzzles par-ci par-là. En effet, le jeu présente un "système d'échange" de personnages en temps réel, c'est à-dire que l'on peut switcher entre les personnages disponibles durant n'importe quelle phase. Encore plus original, ou du moins beaucoup moins commun, les personnages contrôlables sont au nombre de trois (au lieu de 4 ou 2, comme à l'habitude).

Le jeu débute sur une petite histoire, nous expliquant le pourquoi du comment : les trois personnages sont réunis par le plus heureux des hasards grâce à une relique mystérieuse. Ils s'embarquent donc, à leur insu, dans une aventure pour réussir à élucider ce mystère.
On découvre ainsi les personnages : Pontius le brave, qui tue les divers ennemis grâce à son épée tout en parant les coups avec son bouclier, Amadeus le magnifique, qui peut grâce à sa magie déplacer des objets ou en matérialiser, et Zoya la furtive, qui utilise son grappin afin de s'accrocher au bois et tire sur les ennemis avec son arc.
Chaque personnage a son propre rôle au sein de l'équipe et est utile à la progression dans chaque niveau. Le magicien peut ainsi dégager des chemins censé être des cul-de-sacs en envoyant valser un point de pierre attaché au plafond. Le guerrier peut quant à lui dégager le chemin des monstres, afin de laisser le champ libre aux autres membres de l'équipe.

 

trine-2012-01-30-16-51-43-56.png 

Et bam, le poing dans le mur.

 

Outre son aspect plateforme et assez réfléchi, le jeu possède quelques autres petits détails assez sympathique, un peu dans le genre RPG. Dans Trine, il est par exemple possible de trouver des coffres dans certains recoins des niveaux et de récupérer des objets permettant de booster les aptitudes des personnages : des armures, des potions spéciales, ou encore des pendentifs, mais aussi différents sorts ou attaques pour nos trois personnages.
Aussi, un peu plus commun que les coffres, les potions d'expérience : les personnages gagne des points de compétences au bout de 50 potions récoltées, leur permettant d'augmenter le niveau de leurs sorts ou autres attaques. Des potions d'énergie sont aussi présentes, permettant par exemple au magicien de régénérer son mana après quelques sorts lancés. N'oublions pas les potions de soin, aussi.

 

trine-2012-01-30-20-55-28-60.png

L'interface nous indiquant les objets attribués aux personnages ou encore les différents sorts disponibles.

 

Du point de vue graphique, le jeu est tout simplement sublime. Il est plaisant de voir que le studio a sûrement mis pas mal de temps pour confectionner les arrières-plans des niveaux, mais aussi les petits détails au niveau des plateformes. Chaque niveau se dote d'une ambiance unique, passant des cavernes de diamants à un cimetière rempli de squelettes ou encore un donjon rempli d'engrenages.
Aussi, le jeu gère quelques petits points de physique assez intéressant, notamment sur les objets utilisés par le magicien, ou tout simplement les multiples plateformes qui jongent les niveaux, qui parfois vacille ou se retournent complètement.
La musique est tout aussi magique : les petits bruits de fond nous mettent bien dans l'ambiance, et les musiques d'ambiance nous laisse profiter du jeu, tout en ayant un air agréable dans les oreilles.

 

trine-2012-01-30-16-53-16-23.png

C'est magnifique, hein ? 

 

Néanmoins, petit hic : le jeu n'est pas réellement long, malgré le fait qu'il contienne une quizaine de niveaux. En prenant son temps, il est possible de le terminer en 7 heures, et 1 petite heure supplémentaire, si l'on cherche les objets secrets et autres trucs. Bien entendu, cela dépend aussi de la difficulté choisie en début de jeu, qui influe sur les dégâts des ennemis ainsi que son nombre. Il est aussi possible de recommencer les niveaux, au cas-où un objet aurait été oublié à tel ou tel endroit.
En parlant de la durée de vie, un multijoueur est aussi disponible, mais uniquement en local : il n'est possible de jouer qu'à plusieurs que sur un seul PC, avec deux manettes et le combo clavier/souris. C'est assez regrétable, mais on n'accuse pas le coup, car Frozenbyte aurait bien pu ne pas développer ce mode multijoueur.

 

trine 2012-01-30 16-49-47-56

L'histoire est contée à chaque début de niveau, pendant le chargement.

 

Conclusion :

Trine est un petit jeu sympa, avec un gameplay assez recherché et plutôt original. Une bonne ambiance derrière mêlée à des graphismes très jolis. À tout les amateurs de plateformes, on vous le conseille vivement ! Aussi, le jeu est disponible sur le site officiel du jeu, payant via ce que vous voulez et à moindre prix (aux environs de 10€, ce qui n'est pas énorme).

Les + : 

- Un système de jeu excellent.
- Des graphismes sympas.
- Une bonne bande son.

Les - :

- Peut-être un peu court.
- Le mode multijoueur mal foutu.

 

16,5/20

 

trine 2012-01-30 16-57-12-43 trine 2012-01-30 16-57-12-43 trine 2012-01-30 16-57-39-59 trine 2012-01-30 16-57-53-57 trine 2012-01-30 16-58-29-36

Partager cet article

Commenter cet article

Tizona 14/03/2012 20:12

Ce jeu m'intriguait bien, du quelque peu que j'ai pu en entendre, je vais donc pouvoir me lancer dans son achat à toute vitesse x)
(D'ailleurs, j'ai vu le jeu à une vingtaine d'euros avec la BO et le deuxième opus du jeu, je pense en profiter pour me le prendre)