Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Test] Sanctum

20 Juin 2011 , Rédigé par Mass gaming Publié dans #Test

Bonjour à tous et à toutes !
Alors que je me promenais sur les plateforms Steam, il n'y a pas si longtemps, un jeu me fit de l'oeil. Je restais perplexe, devant mon PC. Puis, me rendant compte que ça faisait bien plus de 5 minutes que j'étais devant une fiche d'information, je ne vis point ma souris qui glissait peu à peu sur le bouton acheter. Et puis hop, bam, boum. Ni une, ni deux, le jeu fut acheté. Sur le coup, je me suis dis : "Et merde ! Je me renseigne toujours avant d'acheter un jeu. Enfin bon, 15€, c'est pas cher payé." Au final... bah, j'y ai quand même joué.

Le petit jeu que je vous présente aujourd'hui, et par ailleurs, dont je fais le test, est Sanctum. C'est un jeu créé par un studio indépendant, dont le nom est Coffee Stain Studios. Le jeu est disponible sur Steam, pour la modique somme de 14.99€. Bref, on aurait pu dire un jeu comme les autres. Et bien non. Je le trouve assez original dans son genre, car personnellement... je ne connais pas d'autre jeu de ce style sur PC. Le jeu mélange deux styles : une espèce de tower defence (vous savez, les jeux flashs où vous posez des tourelles pour détuire des hordes de monstres sanguinaires) et du FPS. Ici, le système est à peu près pareil : il faut défendre l'orbe bleu tout au fond de la map par tout les moyens mis en place.

 

ShippingPC-SanctumGame 2011-06-20 15-58-18-12

Tiens, je me demande bien à quoi servent les cases bleues...


Trois niveaux sont disponibles dans le jeu : le premier se nomme Mine, le second Bridge et le troisième Arc. Ce sont les trois seuls niveaux disponibles. Seul le premier est jouable au début, et il est possible de débloquer le second en le terminant, et de même pour le troisième. Il y a certes peu de niveau, mais en changeant la difficulté, la tactique à utiliser n'est plus la même (à savoir que quatre niveau de difficultés sont présents : easy, medium, hard et insane). Plus la difficulté augmente et plus le nombre de monstres augmente (se fait sentir sur la durée), plus ils possèdent de vie et plus il est probable de se prendre plein la tronche (logique, hein ?).
Le bestiaire est assez conséquent et chaque monstre possède un point faible, plus sensible aux attaques. Ces points faibles s'appellent weakspot. On dénombre des ennemis terrestres, qu'ils soient gros ou petit, que des ennemis volants.

 

ShippingPC-SanctumGame 2011-06-20 16-37-20-61

Les chargers, ce sont des sacrées saloperies !

 

Le jeu est assez bien optimisé dans l'ensemble, aucun réel problème n'a été rencontré, sauf... oui, il y a toujours un mais : au bout de 70 monstres, je commençais à lagger. Chose normal je pense. Alors, si vous ne voulez pas avoir le même problème, ne mettez pas les graphismes à fond (thanks Cap'tain Obvious). D'ailleurs, je vous conseille de désactiver le "Depth of Field" et quelques autres options, si vous le souhaitez.
Le jeu possède un côté graphique assez sympa, pas par la qualité, mais plutôt par le style. Dans le niveau présenté, par exemple, des fleurs assez énigmatiques poussent un peu partout, c'est vert, c'est beau et mystérieux. Bref, ça donne envie de jouer. Et de tirer sur du monstre.

 

ShippingPC-SanctumGame 2011-06-20 16-08-21-74

Meurt. Meurt. Meurt.

 

Comme il est possible de le remarquer sur les images, trois armes sont disponibles en tout. Parlons-en !
La toute première est une petite mitrailleuse, tout simple. En clair, ça tire des rafales et ça tue. Rigolo, non ? Le second est un sniper, avec un viseur zoomable deux fois (je clic droit, ça zoom, je reclic, ça rezoom). Et la troisième est un... euh... un freezer : il congèle les ennemis, les ralentissant ou les immobilisant, carrément. Et c'est ainsi que nous pouvons parler du système de jeu !
A chaque vague de monstres que vous anéantissez, vous gagnez des points. Ces points peuvent vous servir à plusieurs choses, comme par exemple construire un cube, ou intégrer une tourelle à ce cube. Mais il est aussi possible d'améliorer ces tourelles, et même les armes ! A chaque niveau que prendra votre arme ou la tourelle, grâce à ces points, son niveau augmentera ainsi que sa puissance.

 

ShippingPC-SanctumGame-2011-06-20-16-07-53-35.png

Oh, toi... oh p*****, tu vas prendre mon gars !

 

Un multijoueur est aussi de mise et il s'avère que c'est assez sympa de fusiller du monstre à plusieurs.
Par ailleurs, vu que je n'en ai pas encore parlé, je trouve la musique assez agréable quand elle est là. Surtout celle du menu, elle a un petit charme. Elle colle assez bien à l'ambiance, même si elle est légèrement répétitive.

Au final, un jeu de ce genre, c'est vraiment pas mal. Surtout quand on se dit que celui-ci a été développé par une boîte indépendante. Et on espère que d'autres jeux du même retord sortiront très prochainement.

Giga verdict qui tue :

Les + :

- Un système de jeu original
- Une ambiance sympa
- Vraiment pas cher
- Un bon bestiaire 

Les - :

  - Une courte durée de vie
- Peut en faire rager plus d'un en cas de défaite

 

Sanctum est un bon FPS, mais aussi un excellent tower defence. Il n'est pas trop chiant à manier, et en plus de ça, on s'éclate. Mais le jeu ne doit pas être joué instantanément, mais plutôt d'une manière pour passer le temps. Essayez d'y jouer avec un ami, si vous le pouvez !

 

NOTE : 15/20

 

GreenStatik.

Partager cet article

Commenter cet article