Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Test] Guild Wars 2

25 Novembre 2012 , Rédigé par Suicide-snake Publié dans #Test

119569.jpeg

 

 

 

Chez Mass Gaming, on aime le travail bien fait ! On n’est pas comme les journalistes pros qui sortent un test le jour même de la sortie du jeu, ce qui est carrément délirant dans le cas d'un MMO. Nous, on prend notre temps et on décortique la chose. C'est donc après 300 heures de jeu que je me sens enfin prêt à faire mon test. Pour cela, j'ai testé toutes les facettes du jeu : PvP, PvE et MvsMvsM !

 


 

Pour commencer, parlons un peu du background qui est à la fois rafraîchissant ( Pas de Medieval fantasy ) et intéressant : 250 ans après les évènements du premier Guild Wars, la Tyrie est menacée par des dragons ancestraux qui sont bien décidés à mettre le dawa partout où ils passent.

Trame classique, mais sympathique surtout grâce à l'univers créer autour qui est tout bonnement excellent ! Les Charr avec leurs technologies ultras avancées, très steampunk, les Asuras et l'inspiration aztèque et très axée sur la technologie moderne, les géants Norn qui se rapportent aux Vikings ! Seuls les humains et les Sylvaris peuvent être rapprochés de leurs cousins de l'Heroic Fantasy même si la déchéance de la race humaine est quelque chose d'assez inédit dans ce genre de jeu.

 

 

 

Alors, décortiquons un peu plus l'énorme boulot offert par ArenaNet ! On commence tout d'abord par créer son personnage en choisissant parmi 5 races très différentes avec un scénario personnel différent pour chacun.

La mode étant aux MMO scénarisé, nous n'y échappons pas dans Guild Wars 2 qui offre une trame différente en fonction des choix faits lors de la création de votre personnage, ainsi, si vous faites un Charr, son histoire sera différente en fonction de la Légion que vous choisissez ( le scénario personnel atteint cependant une certaine limite, mais nous y reviendrons plus tard ). Les histoires sont plutôt intéressantes, toutes races confondues ( je n'ai pas pu tester celle des Norns mais Blood Delirium m'a dit qu'elle n’était pas dégueu ) et l'on est plutôt satisfait d'avoir quelques choix sympathiques à faire qui modifieront certains évènements, mais qui ne modifieront pas en profondeur le scénario. On peut d'ailleurs regretter le fait que la partie personnelle se termine assez rapidement ( une dizaine de missions suivies d'une dizaine d'autre lorsque l'on rejoint un Ordre ) avant de laisser place à la traque des dragons. À partir de ce moment, la trame scénaristique devient commune à tout le monde et seuls certains choix en cours de missions modifieront son déroulement ( du genre : doit-on attaquer discrètement ou comme des bourrins ? ).

Un choix un peu regrettable, mais qui permet de jouer en groupe à partir d'un certain moment, sachant que vous n'êtes pas obligé de faire la quête pour chaque membre du groupe puisqu'une option permet de passer directement à la suivante pour chaque membre du groupe ayant participé.

 

 

 

 

Gw2-2012-09-30-11-54-55-91.png

La création de personnage où l'on peut voir que les Charr, c'est bien

 

 

 

 

Gw2 2012-09-30 16-55-23-46

Un petit extrait d'une cinématique du mode histoire avec un Gremlins et un chou fleur

 

 

 

 

Cette trame est assez classique et l'on regrette franchement de ne pas être plus plongé dedans, on aurait aimé plus de choix personnel avec un peu plus d'impact et pourquoi pas des romances ? Les missions du scénario sont en soi plutôt sympathiques avec un déroulement fluide et pas rébarbatif, mais il manque quelque chose, un petit quelque chose qui aurait permis de vraiment nous plonger dedans.

 

Parlons maintenant du gros morceau : le PvE.

 

 

 

Tout d'abord, la carte est gigantesque, découpée en zone, il vous faudra de nombreuses heures pour la découvrir en détail. ArenaNet a d'ailleurs beaucoup mis en avant l'exploration en plaçant des panoramas et des sites remarquables à découvrir. La présence de puzzle Jump caché incite à l'exploration et c'est franchement agréable d'autant que la direction artistique est vraiment sublime ! On s'émerveille devant un paysage bucolique, une chute d'eau reposante, un marais glauque et les capitales des races ne sont pas en reste ! Cube volant et étriqué pour les asuras, gigantesques maisons pour les Norns, Citadelle menaçante pour les Charr et un Minas Tirith démesuré pour les humains. Seuls les Sylvaris sont un peu délaissés avec une capitale assez jolie, mais loin d'être aussi sublime que c'est consoeur, peut-être un peu trop classique et trop petite ( cela peut s'expliquer par la relative jeunesse de la race qui n'existe que depuis 20 ans ). Pour finir avec les zones, sachez que les environnements sont suffisamment variés pour ne pas se lasser ( tropical, toundra, désert , etc. ).

 

 

Gw2 2012-09-30 12-09-58-48

Prêt pour un Tyrie Express ?

 

 

 

Le système de combat change pas mal de ce qu'on a pu voir dans les autres MMO. Si vous restez comme un imbécile sans bouger à spammer vos compétences, la sentence sera irrévocable et vous mourrez lamentablement ( Surtout en donjon ). Le jeu permet ainsi d'esquiver en faisant des roulades, d'éviter les coups en reculant ou en se plaçant sur le côté ou derrière un ennemi. Bref, les combats sont vraiment dynamiques et laisse une place honorable aux talents du joueurs. Il y a aussi du combat sous l'eau qui sont assez anarchique avec une maniabilité qui demandera un petit temps d'adaptation.

 

 

 

Vendu comme révolutionnaire, le système de quête de GW 2 est très user friendly, c'est simple, vous arrivez dans une zone et en haut à droite de l'écran s'affichera les évènements coeurs près de vous ainsi que les évènements réguliers qui sont définis en 3 types : simple, groupe et narratif. Parlons tout d'abord des évènements coeurs qui remplace le système de quête classique, il n'y a nullement besoin de parler à un PNJ pour les déclencher, les éclaireurs peuvent donner leur localisation ( Des PNJ qui raconte un peu l'histoire de la zone en montrant où se trouve les différents évènements, leur parler est facultatif ). Une fois dans la zone d'un évènement, il suffit de lire la description et de faire ce qui est demandé, l'évènement se termine une fois que la jauge de l'évènement est remplie. Les events sont variés et ne se limite pas à du Fed-ex ou du bashage de mob, il y a par exemple de la capture de monstre avec une arme spéciale, de la pêche, etc... Il n'y a aucun PNJ à voir une fois finie et les évènements rapporteront de plus en plus de récompenses ( en karma, argent et XP ) dans les zones de haut niveau, tout est automatisé et cela évite donc les aller-retour abominablement chiants. Pour les évènements réguliers, le concept est le même sauf que vous pouvez les refaire autant de fois que vous le voulez, que les autres joueurs participent à sa progression et qu'ils s'enchaînent en faisant lien avec d'autres évènements pour créer une petite histoire, cela va de l'escorte, à la protection de ville en passant par de la récolte et comme pour les évènements coeurs, il n'y a pas besoin d'aller voir un PNJ pour valider la quête.

 

 

 

Le système de quête est donc une évolution agréable, variée et évitant la redondance avec brio.

 

gw031.jpg

Exemple d'événèments avec Vaga qui fout rien en haut du poteau

 

 

 

Parlons maintenant des classes et du build. Il y a donc 8 classes avec chacune des compétences uniques que l'on débloque en utilisant des points de compétences que l'on récupère en gagnant des niveaux ou en explorant les zones pour trouver les sites donnant un point de compétence. Il y a tout d'abord une première barre de skills liées à l'arme que vous utilisez et qui change totalement en fonction de votre classe. Chaque classe possède des spécifications particulières, il n'y a pas d'ailleurs pas de barre de mana. Le guerrier peut ainsi déclencher des actions avec l'adrénaline, le voleur possède l'Initiative, le Gardien à 3 vertus qu'il peut déclencher à la suite ( avec un cooldown avant de pouvoir les réutiliser ) etc. Donc, 5 skills d'armes qui change totalement en fonction de l'arme utilisez et de la classe que vous jouez, mais il y a en tout 10 skills d'arme vu que toutes les classes peuvent switcher entre deux armes en plein combat ( L'élémentaliste est un cas à part, car il n'a pas de switch mais peu passer d'élément en élément, je vous laisse faire le calcul ). Il y a ensuite une seconde barre de 5 skills, la première concerne obligatoirement le soutien/soin, les 3 autres sont des compétences dites utilitaires que le joueur choisis comme il veut et qui sont différentes en fonction de la classe et enfin, la dernière compétence qui est appelée compétence Élite.

 

 

Autant vous dire que les expérimentations, vous allez pouvoir en faire ! Certains se plaindront du "peu" de compétences, mais cela est absolument faux, le nombre de combinaison possible et le switch d'arme offre une palette vraiment complète et évite le syndrome " J'ai 4 barres de compétences de 15 emplacements remplis à fond et je ne me sers même pas de la moitié".

Pour terminer sur le build, à partir du niveau 11, vous gagnez des points d'aptitudes à dépenser dans différentes catégories qui débloqueront des capacités spéciales tout en augmentant certaines caractéristiques ( Puissance, précision, etc. )

 

Gw2-2012-09-30-12-11-58-59.png

Les points d'aptitudes

 

 

Bon, le build, c'est fait ! Je vais rapidement évoquer les donjons et le craft pour terminer la partie PvE.

Les donjons de Guild Wars 2 sont assez nombreux ( Il y en a 8 à la base, mais un nouveau ayant été ajouté avec la dernière mise à jour ), ils possèdent chacun un mode histoire qui permet de découvrir le donjon en "douceur" ( ahem ) et l'histoire se suit de donjon en donjon, c'est assez sympathique et intéressant. Ensuite, une fois le mode Histoire fait, vous pouvez accéder au mode exploration qui consiste à refaire le donjon... Mais en passant par des chemins différents, il y a 3 chemins disponibles et les objectifs sont différents, les boss aussi ainsi que l'environnement bien entendu ! Vous gagnerez des tokens différents en fonction du donjon qui vous permettra ensuite de débloquer les armures de donjons. Long et éprouvant, il vaut mieux se lancer avec une bonne équipe si vous ne voulez pas passer 03h dessus, il n'en reste pas moins intéressant et agréable tout en proposant un bon challenge.

 

 

Parlons un petit peu du craft ! Il est composé de 8 métiers avec 400 niveaux. Vous pouvez choisir 2 métiers et ils évolueront au fur et à mesure que vous faites du craft. Les matériaux à trouver seront de plus en plus rares bien entendu. L'acquisition de recette n'est pas obligatoire, car un système permet de mélanger plusieurs objets pour en découvrir un nouveau, une fois fait, la recette est considérée comme acquise. Le craft est assez simple et sympatoche, la recherche de ressource est plutôt redondante dans les derniers niveaux, mais il y a toujours l'hôtel des ventes pour les moins patients.

 

Pour finir cette partie, sachez qu'il y a de nombreuses activités annexes que vous pouvez faire comme du rugby Norn ( A base de baril et de plaquage très musclés ).

 

 

 

Bon, PvE, c'est fait ! On va maintenant parler du PvP et du Monde vs Monde vs Monde, ce sera beaucoup plus rapide, promis !

 

 

 

Que ce soit en PvP ou en MvsMvsM, vous serez automatiquement monté niveau 80. Dans le PvP, vous aurez un équipement de base avec des points d'aptitudes réparties automatiquement ( mais que vous pouvez modifier ) et tout cela est indépendant du PvE. En effet, par souci d'équité, ArenaNet met tout le monde à la même enseigne. Les objets que vous gagnerez étant simplement cosmétique, il n'y a pas de course au stuff, tant mieux diront les uns tandis que les plus compétitifs hurleront de rage. Une fois votre serveur choisit, vous arrivez sur l'une des 5 maps du jeu ( ayant chacune des spécificités comme un boss à tuer par exemple ), nombre très regrettable, et vous aurez des sites à capturer pour rapporter des points à votre équipe et des joueurs de l'équipe adverse à dessouder dans la joie et la bonne humeur. Bon, on ne va pas se leurrer, le PvP a un intérêt assez limité, les récompenses sont pauvres, les niveaux sont très longs à monter et les cartes peu nombreuses même si leur configuration est vraiment bonne. Dommage.

 

 

 

Gw2 2012-09-30 11-59-17-74

Impatient de mourir dans la rage et la mauvaise humeur

 

 

 

 

Pour le Monde contre Monde, c'est une autre paire de manches. En effet, 3 serveurs s'affrontent sur 3 gigantesques maps. Vous êtes monté niveau 80, mais vous gardez l'équipement du mode PvE, autrement dit, si vous tombez face à un vrai lvl 80 et que vous être lvl 20, vous allez vous faire botter le cul bien sévèrement, humilier et vous repartirez avec le slip ( ou la culotte ) sur la tête. Pour ceux qui connaissent le RvR de Warhammer Online, c'est un peu la même chose. Il y a des sites à prendre qui rapporte des points au serveur, pour prendre certains sites, il faudra défoncer la porte avec trébuchet, bélier et compagnie. Ce mode est donc très intéressant et rythmé même si la partie se résume généralement à suivre le plus gros bus de joueurs, ce qui enlève un peu le côté tactique de la chose ( assurez vous de tomber sur un chef compétent, généralement ce sont ceux qui parlent en majuscule dans le tchat ). Dans ce mode, vous gagnez de l'XP pour le mode PvE, des objets, vous pouvez même débloquer une armure spéciale ! Bref, un mode vraiment bon une fois le niveau 80 atteint !

 

 

gw112

Les cartes du MvsMvsM

 

 

Alors, je coche ma liste, PvP fait ! Il ne reste plus qu'à parler du reste du jeu en général ( vous savez qu'il m'a fallu plus de 4 jours pour écrire ce test ? ).

 

 

 

Bon, commençons par la bande-son. Les musiques sont magnifiques ! Toujours juste et sans tomber dans l’ultra épique à tout bout de champ, on retrouve des thèmes du premier Guild Wars en plus donc c'est vraiment du tout bon. On peut noter quelques bugs de son ( Bruit de l'eau incroyablement fort, coup d'épée saccadée, etc. ), ils surviennent généralement lors du port d'un casque.

 

Voici le point que les plus jeunes d'entre vous attendent : les graphismes ! Sans prendre de gant, je dois vous confier que GW 2... est plutôt moche... Attention, ce n'est pas non plus du Duke Nukem Forever hein ! Mais bon, on a quelques textures qui bave un peu, des détails pas toujours très fins, des objets qui apparaissent d'un coup, des petits bugs de texture et en plus, il y a un filtre post prod tout simplement dégueulasse qui tuera tous les épileptiques qui le verront ( on peut le désactiver ). Heureusement, le jeu est sauvé par sa direction artistique absolument sublime ! Marais glauque, champ ensoleillé, caverne de cristal, etc. C'est à chaque fois un plaisir de découvrir un paysage tellement ils ont été travaillés, au final, ça compense largement les quelques défauts techniques.

 

 

gw004.jpg

Un jumping puzzle et un beau décor

 

 

 

Allez, pour finir, sachez qu'il y a un cash shop. Pas d'inquiétude, vous n'aurez pas besoin de payer la capacité de courir ( je ne citerais pas de nom, mais ça commence par Star Wars et ça se termine par The Old Republic ), la plupart des objets sont des skins d'armures, des boosts d'XP, des mini pets ( purement cosmétique ) et des teintures. Bref, un shop très facultatif surtout qu'il est possible d'utiliser les pièces d'or pour acheter des gemmes ( monnaie du shop ) donc même si vous voulez quelque chose dedans, il vous suffira d'économiser vos PO comme lorsque vous vouliez vous payer la monture volante de WoW qui coûtait un bras, un rein et un oeil.

 

Ah oui, point assez important : il n'y a pas d'abonnement. Vous achetez la boîte et vous jouez jusqu'à plus soif.

 

 

 

 

Conclusion :

 

 

Guild Wars 2 est-il meilleur que son prédécesseur ? Impossible à dire, ils sont totalement différents. GW 2 est-il la révolution des MMORPG ? Clairement non, mais c'est une sacrée évolution qui sort enfin des sentiers battus du WoW-like et ose la nouveauté. Un vent frais souffle enfin sur le monde du MMO qui commençait vraiment à sentir le caca depuis quelque temps ( TOR, Rift, Aion, Final Fantasy ). Bref, merci ArenaNet de m'avoir redonné espoir dans les MMO, je n'avais pas pris autant de plaisir depuis... Ultima Online.

 

Les + :

 

- Enfin du changement !

- La direction artistique

- Le système de combat

- Une bande-son savoureuse

- Tellement, tellement de chose agréable à faire !

 

Les - : 

 

- Les bugs

- Techniquement à la ramasse

- PvP assez anecdotique

- Une histoire personnelle manquant de profondeur

- VOUS AVEZ VOLE MA VIE !

 

 

 

 

 

17.5/20

 

 

gw003 gw078.jpg

Gw2-2012-09-30-11-58-36-84.png gw098.jpg

Gw2-2012-09-30-11-59-53-86.png gw058.jpg

gw071.jpg

 

 

Partager cet article

Commenter cet article