Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] X-Men : Le Commencement

11 Septembre 2011 , Rédigé par Mass gaming Publié dans #Cinéma

http://s3.noelshack.com/uploads/images/2629224761229_xmenlecommencementaffichefrance.jpg

 

 

Après un X-Men 3 au ras des paquerettes, un Origins plutôt... décalé ( Rien qu'un petit exemple : l'origine du nom de Wolverine, à mourir de rire ). Ce nouvel opus de la saga des mutants devaient absolument relever le niveau, pari réussi ? Bah lisez donc la suite !

 

Nous assistons donc à la naissance des X-Men, la rencontre entre Charles Xavier et le futur Magneto sous fond de complot plongeant dans la Guerre Froide ( Qui commence à devenir sacrément chaude dans le film ).

 

Allons droit au but : le scénario de First Class ( c'est son petit nom en anglais ) n'est pas vraiment le top du top, loin de là ! Les histoires personnelles ( celle de Magneto surtout ) sont 100 fois plus intéressante que cette pauvre histoire de complot ( Quand X-Men rencontre Jason Bourne à Bollywood ). On peut aussi regretter que les jeunes recrues soient totalement oublié psychologiquement et sans charisme ( Le Hurleur, en plus d'avoir un pouvoir pas franchement bien mis en scène, il se tape une sale tête et le charisme d'une huître. ) et que finalement, il n'y a que Xavier et Magneto de vraiment intéressant.

 

Mais vous devez vous demander "Si le scénario est un peu bidon et que les jeunes X-Men sont en carton, que reste t-il au film ?" et bien c'est très simple : Le rythme ! Malgré un scénario en papier, le tout est super bien rythmé, on ne s'ennui pas et en plus on peut se rincer les yeux sur Emma Frost et aussi lors de la scène du début avec les "Rafraîchissement" ( Si seulement j'avais les mêmes dans mon frigo ).

 

Les combinaisons très gay des X-MEN sont aussi un bon point car c'est un véritable festival de fou rire dès qu'ils apparaissent dans leurs tenues.

Le caméo de Hugh Jackman fait aussi partie des moments drôles et agréable du film.

 

Ensuite, tout tourne autour de la rivalité Magneto/Xavier, des passages qui sont fort intéressants et si ils n'étaient pas présent et bien ce serait un véritable naufrage.

 

Au final, on passe un bon moment devant ce First Class qui rattrappe vraiment les petits écarts de la série en offrant un très bon divertissement qui se laisse agréablement suivre malgré un scénario assez bof et des personnages secondaires en carton. Je tiens aussi à signaler la formidable incohérence de fin, que ceux qui ont vu First Class et Origins ont sûrement dû remarquer ( De toute façon, on est obligé de la voir cette incohérence ).

 

6/10

 

Suicide-snake

Partager cet article

Commenter cet article