Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] Resident Evil : Extinction

3 Décembre 2012 , Rédigé par Suicide-snake Publié dans #Cinéma

xl_3845-affiche-film-resident-evil-extinction.jpg

 

Je tiens à rassurer les fans de la première heure ! Oui, Mila Jovovich apparaît à poil et deux fois en plus s'il vous plaît ! Même que la deuxième fois et bien elle est avec un clone, ce qui peut donc commencer à réveiller les fantasmes de certains.

 

Il paraît que le 3e épisode est toujours le plus mauvais, j'attendais donc celui-là avec impatience vu la, relative, qualité des deux premiers et à vrai dire, j'ai failli être surpris. Ça commence un peu façon Mad Max, le sable, la désolation, les gueules cassées avec notamment cette famille de tarée qui piège cette pauvre Alice ( Mila est toujours aussi belle et à fond dans son rôle ). À ce moment là, je me suis dit : " Putain, le film va être bien, ça va être glauque et viscérale ! ". Évidemment, ce ne sera pas ça, car en fait, après ce moment délicieux qu'est le début du film et bien on se fait chier à mort. Les nouveaux acteurs jouent comme des merdes, Jill a disparu et on ne sait pas pourquoi. On retrouve ce bon vieux Carlos et une nouvelle venue de l'univers du JV, Claire Redfield, très mignonne et qui colle physiquement au personnage, mais ça s'arrête là.

 

Le problème, c'est que les scènes d'actions se font rares et quand il y en a une, elle est ratée ( mais lisible quand même ) et quand il n’y en a pas, on se fait chier ! À noter le grand moment avec l'attaque des corbeaux qui nous gratifie des pires effets spéciaux possible. Les moments émotions sont aussi ratés parce que de toute façon, on ne s'attache à personne dans ce film.

 

Bon après, l'ambiance Mad Max est plutôt sympa, le scénario n’est pas trop décousu, sans trop d'incohérence et puis la fin à un cliffangher sympa même si ça commence à devenir un peu lourd les complexes souterrains qui font des kilomètres de long sur plusieurs étages.

 

Je vais quand même parler un peu du méchant qui reste dans la veine du 2e opus sauf que cette fois, on a vraiment l'impression d'avoir un méchant quoi, le mec recule devant rien pour agir, bref, ça aurait été bien si ça avait été lui Wesker sauf que... bah ce n’est pas lui, on a le droit à un blondinet à l'ossature lourde avec un costard trop juste pour lui, totalement amorphe et au final, sans grande utilité.

Enfin, Alice affronte le Tyran, monstre issu des jeux donc, et, contrairement au Némésis, il est complètement raté même si le combat est moins merdique que celui du 2e opus. Superbe mention quand même au passage où le méchant se transforme en Tyran et qu'il tue un employé avec ses tentacules façon hentaï, c'est tellement mal fait que c'est super drôle.

 

Bref, RE : Extinction est tout aussi mauvais que les 2 précédents opus, il se laisse regarder quand même malgré l'ennui profond qu'il peut déclencher lors des nombreuses phases de vide.

 

3/10 

Partager cet article

Commenter cet article