Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] Polisse

2 Novembre 2011 , Rédigé par Mass gaming Publié dans #Cinéma

http://s3.noelshack.com/uploads/images/12138453863217_polisseaffiche.jpg

 

Je n'aime pas le cinéma français, tout du moins, celui des dernières années ( Même si j'ai des trucs à redire aussi sur les vieux films hein, c'est pas parce que c'est vieux que c'est forcément bon ) car quand je regarde les dernières sorties, je vois ceci : Bienvenue à bord, Camping 2, Les deux guerres des boutons ect... Bref, des insultes à la culture, un énorme doigt d'honneur en direction du 7ème art.

 

Je m'étais donc totalement désintéressé de Polisse car je croyais m'attendre à un film Luc Bessonesque du genre "Nik la polisse" et en plus y a Joey Starr.

 

Finalement après une soirée romantique avec madame ( Dans un restaurant chinois où j'ai pu déguster une délicieuse bière Thaï mais le sake était pas offert, cruelle déception ), nous nous rendâmes au cinéma et dans un élan de folie, j'ai crié "MAIS ALLONS VOIR POLISSE, SALAKIS !" et ma jeune compagne tout sourire me lâcha un clinquant "Ah bah cool, je voulais le voir !". Enfer et damnation, mes craintes revinrent lors de cette exclamation ! Car je vous rappelle quand même que le précédent film que j'eusse visionné avec cette fine demoiselle était Harry Potter et les reliques de la mort partie 2 ( Je fus plus exactement traîné de force à la séance ).

 

Je me suis donc renfermé dans mon propre piège, larmes aux yeux, craignant que la soirée allait être gâché par ce film et que j'allais devoir lui rabattre les oreilles à propos de cette daube et la giffler avant de lui piquer les draps toute la nuit.

 

 Et finalement... Bah c'est putainement bien Polisse ! Filmé façon documentaire, on suit la brigade de protection des mineures porté par différente personalité qui sont loin, très loin des caricatures que l'ont peut ce faire et l'introduction le montre d'une manière parfaite.

 

Mais là où le film marque un max de point, c'est au niveau du feeling des émotions, on passe du rire au larme en un instant, des situations drôles réalistes et jamais lourdes et des moments dramatiques parfois véritablement choquant. On arrive même à rire lors de passage qui ne sont pas forcément drôle mais qui sont tourné comme si il l'était alors qu'un véritable propos dramatique se trouve derrière.

Le jeu des acteurs y est pour beaucoup, tous sont excellent mais la palme revient à Joey Starr qui est tout simplement éblouissant ! On peut penser ce qu'on veut du bonhomme, il n'en reste pas moins un grand acteur en devenir !

 

Ce film est en fait l'anti Luc Besson, ce gros clown qui aime dénigrer la police et faire l'apologie des gangs. Ici, on se retrouve face à des humains, avec des sentiments, on voit ce qui peut vraiment ce passer dans un commissariat et on sent que la réalisatrice a vraiment vécu les scènes qu'elle a tournée.

 

Bref,  on ne voit pas passer les 2h07, on en redemande une fois le film fini et on ne peut que saluer l'initiative devant cette oeuvre française qui, pour une fois, touche, fais réfléchir et montre une lueur d'espoir au milie de la débâcle du cinéma français. Merci Maïwenn.

 

9.5/10 

 

Suicide-snake

Partager cet article

Commenter cet article