Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Kick-ass series] Community

8 Juillet 2011 , Rédigé par Mass gaming Publié dans #Séries TV

Dans la vie, il y a 2 types de séries. Les mauvaises, que les gens regardent quand même, avec aucun suspens, des rebondissements... Oui, disons ça... Des rebondissements tous plus pourris les uns que les autres, un scénario en papier maché qui tient sur un timbre poste, un jeu d'acteur digne des plus grands films de série Z (Oui, je fais par exemple référence à " Plane of The Dead "), et tout ce qui s'en suit, avec peu de musique, bref, une série bidon, une série bien française. Genre Plus Belle La Vie. Ou le truc avec les Flics/Gendarmes/Pompiers français, car oui, il faut leur redonner un peu d'estime à ces pauvres gens, ils sont désacralisés chaque jour. Ou les sitcoms. Ou Glee. Ou Walker Texas Ranger. Ou Soda. Ou...

De l'autre côté, si vous êtes une personne sensible, efficace et un poil soucieuse de votre culture et de votre image, en gros, vous ne regardez pas TF1, ou au moins vous ne croyez pas en la marée de connerie qui y est annoncée chaque jour. Bref, si vous êtes ce genre de personne, vous regardez surement des bonnes séries. Y a des moyens derrières, de la musique de qualité, et un jeu d'acteur plutôt bon. C'est par exemple le cas de Cold Case. 

Et puis, si vous êtes une personne extraordinaire, un peu comme moi, ou si vous voulez en devenir une, il y a un troisième type de série, presque trop peu connu des gens, sauf certains cas rares. Oui, je sais des cas rares c'est pas nombreux, mais alors certains cas rares c'est encore plus con. Donc derrière ce 3ème type, qui serait en fait un sous type du second type, (mais là je vous embrouille et c'est plus trop bon), se cachent de très très bonnes séries qui pourraient avoir un succès majeur si elles étaient connues. Mais comme des gens ne voient pas en elles ce potentiel, parce que les moyens sont parfois faibles, ces séries arrivent très tardivement en France, et passent à des heures pas forcément intéressantes. C'est pas cool. Bref, on pourrait dire quer parmi ces séries trône Dr House (Oui, bien connue, je vous l'accorde, mais n'oublions pas que TF1 avait censuré certains épisodes), LOST, et en moins connue mais tout aussi awesome Chuck, et Community. Et certaines personnes se dévouent pour traduire ce genre de série qui n'arrivent que parfois en France, et je les remercie donc. (La Feygnasse Team pour Community).

Et c'est donc avec grand honneur que je vais vous parler de Community aujourd'hui, une série dont les épisodes durent environ 22 minutes. Alors, ensemble, partons à la rencontre de cette série du troisième type, une série trompeuse si l'on peut dire, avec une carroserie de 2CV, cachant un putain de moteur de Lexus. Bon, plus précisément de sa première saison.

 

Community-community-16869594-1920-1200

De gauche à droite : Pierce, Britta, Troy, Annie, Señor Chang, Shirley, Abed et Jeff.

 

Tout d'abord, parlons des défauts de cette série. Ou peut être du défaut... Le gros défaut qu'a cette série est qu'elle n'est pas diffusée en France. Oui, c'est le défaut majeur de cette série. Quoi qu'il pourrait aussi y avoir un autre défaut. Le doublage français, car cette série paraîtra bien un jour sur nos écrans de petits franchouillards bien gentils et grévistes. Perso je pense que le doublage français sera d'une rare médiocrité, mais bon, on en est pas encore là. Et puis vu que je suis un fervent partisan du VOSTFR... Bref, donc un seul défaut pour cette série, elle n'est pas amenée en France.

tv community02

Mais alors niveau " points positifs ", là c'est le Jackpot. Les acteurs sont tous méconnus, sauf peut être Ken Jeong, mais leur performance est vraiment excellente. D'ailleurs c'était un peu le même cas avec Chuck. Des gens pas connus, sauf Adam Baldwin, et ça donne une série à succès. Même chose pour Community donc, un jeu d'acteur parfait. De plus, en parlant des personnages, ceux-ci ont tous un caractère bien défini car très stéréotypé. Jeff est le beau gosse cool que tout le monde suit, mais qui en vérité est une espèce de profiteur, qui s'améliorera au fur et à mesure des épisodes, Abed est un garçon pour le moins étrange, mais terriblement attachant, Shirley est la mère de deux enfants, chrétienne de surcroit, El Señor Chang est un asiatique (Il fera d'ailleurs une remarque sur les stéréotypes asiats dans le second épisode. Son personnage colle bien à celui qu'il joue dans Very Bad Trip), Annie est la lycéenne que personne ne remarquait, bien bosseuse et un peu naïve, Troy est le sportif un peu con, mais qu'on aime bien quand même, Britta est la pro-féministe engagée prête à renverser la domination des hommes, ou du moins à lutter contre celle-ci, et Pierce est la personne agée pas drôle, toujours à la ramasse et un harcéleur sexuel notoire. Bref, des gros clichés, bien comme on les aime, ce qui renforce déjà le caractère comique de la série.

Et en fait, qu'est ce qu'il y a vraiment à noter dans une série ? Bah pas grand chose je pense, et donc je vous pris de ne pas me flamer car je suis un gros amateur dans ce domaine. On pourrait parler du scénario, s'il ne changeait pas tout le temps à chaque épisode. Enfin, pas tant que ça. Le but de ces " Losers ", (sauf Senõr Chang, le seul prof d'espagnol de la fac), est donc de gagner un diplôme pour se sortir de la merde dans laquelle ils se trouvent chacun. Jeff est un avocat ayant fraudé, Shirley veut vendre des patisseries (Du brownie, surtout), Abed veut faire des films, Troy ne sait pas ce qu'il veut vraiment faire, Annie sort de cure de désintox, et Pierce est un... imposteur... Oui, on va dire ça. Et Britta, c'est Britta quoi, on peut pas vraiment dire grand chose sur elle. 

Alors je vous propose de parler de l'humour de cette série. Si vous cherchez à vous marrer, de la bonne rigolade, avec des blagues bien drôles, c'est LA série qu'il vous faut. (Mention spéciale à l'épisode 2, l'épisode 3, et le 23. Surtout le 23 en fait). A chaque épisode sa nouvelle intrigue, qui d'une manière ou d'une autre, reliera tous les membres de la communauté, jusqu'à ce qu'un dénouement heureux ne vienne clore l'épisode. Des situations cocaces, des jeux de mots, des références et j'en passe. (L'épisode 23 étant une partie de paintball géante dans l'université où il ne doit en rester qu'un, je vous raconte pas la merde que c'est, mais c'est du pur bonheur).

La musique, quant à elle se fait discrète, et vient souvent pimenter les épisodes, génerallement lorsqu'un truc heureux arrive. Mais une bonne musique, pas un truc tout pourri à la sauce Walker Texas Ranger. D'ailleurs, je me demande comment je peux encore compare ces deux séries... 

 

Enfin, bref. Cette série, du moins la première saison, là j'attaque la 2ème dès que j'aurais fini cet article, et je peux vous dire que je suis plutôt impatient. Maintenant je vais noter la série avec des + et des -, comme tout le monde aide le faire.

 

Les + :

Des personnages attachants.
De l'humour à revendre.
Le jeu des acteurs plutôt bon.
Le " background ".
La série.
On s'enchaine les épisodes à une vitesse folle car on peut pas décrocher.

 

Les - :

Trop court (20 minutes, 25 épisodes. JE NEED PLUS !)

 

4,8/5

 

Community est donc LA série à regarder absolument, elle a vraiment tout pour plaire, et la courte durée de ses épisodes est finalement assez sympa, même si on en veut toujours plus. Mais bon, un épisode de 40 minutes sur le même truc, ça donnerait pas le même effet. Bref, vous voulez être un winner ? Regardez Community !

 

Community-community-16870061-1920-1200

 

NDLR : 

Ah oui, pas besoin de dire que si tous les personnages sont attachants, 3 s'en démarquent toutefois. Jeff, parce qu'il roxx. Abed, parce qu'il... roxx. Et Annie... Spaetzle... (Vous voyez, moi aussi je fous de la référence dans ce que je fais). Au cas où vous vous demandriez, oui, le meilleur pour la fin.

 

En bonus, le thème de la série !


 

 

 

 

Sipro.

Partager cet article

Commenter cet article

Suicide-snake 26/06/2012 12:28

Les 3 premiers épisodes de la série ne sont pas très drôle et intéressant, ils ne sont pas du tout représentatif du reste de la série.

naon 26/06/2012 04:02

Ayant suivi le conseil, j'ai vu le premier épisode... Il est représentatif de la saison/série ou bien moins bon?
(Ou bien la critique est trop virulente et je devais en attendre moins?)