Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

Actualités : Le buzz Megaupload

21 Janvier 2012 , Rédigé par Vaga55

A moins que vous ne vivez dans une cabane perdu au fin fond de l'Amazonie, vous n'avez pas pu raté ça : L'arrêt des serveurs Megaupload.

megaupload.png

Pour la petite histoire, Megaupload est un site de téléchargement direct et de streaming. Le 1er de tous, si mes souvenirs sont bons. Impossible de ne pas connaître ce géant ! Même les profonds "kikoolols" qui télécharge Justin Bieber connaissent ce site.

Officiellement, les fichiers de Megaupload ne contiennt rien d'illégal. Cependant, le DDL (Direct DownLoad) étant un des moyens de piratage non surveillé par Hadopi (qui ne surveille que le P2P), celà a fait un grand boum et s'est développé considérablement. Il contient donc pleins de fichiers totalement illégaux, outrepassant les copyright et tout ça... 

La justice américain a décidé d'y mettre fin en sortant les muscles (et aussi pour montrer sa puissance sans doute...) et a envoyé le FBI arrêté les dirigeants de Megaupload, et fermer les serveurs. C'est ainsi que le jeudi 19 janvier au soir, l'annonce passait à la télé et sur internet : Megaupload a fermé !

 

Aussitôt, plusieurs politiciens déclarèrent moult choses en rapport avec ça, sûrement dans l'idée de conquérir des élécteurs pour 2012. C'est ainsi que Nicolas Sarkozy a déclaré qu'il était en accord avec ça. Le site de l'Élyzée a ensuite subit une attaque venant (apparemment ...) du groupe Anonymous. Le FBI avait également subit deux attaques quelques heures après la fermeture de Megaupload. 

Comprenant que cela ne plaisait pas vraiment aux Français, François Hollande a déclaré qu'il était contre Hadopi, mais voulait trouver des mesures alternatives... Les écolos, suivis ensuite du FN, se sont montrés contre cette fermeture, et la classe comme "anti-liberté de l'internet". 

 

Megaupload reste donc actuellement fermé, et des poursuites judiciaires pour "Atteintes aux droits d'auteurs" contre les dirigeants sont engagés.

Aux E-U, Obama a "le cul entre deux chaises", tiraillé entre voter ou non la SOPA... En France, notre président a des idées bien arrêtées : Pour Hadopi, la SOPA, l'anti-piratage. Les multiples déclarations pour/contre la liberté d'internet changeront-ils la donne lors des présidentiels 2012 ?

 

La liberté d'internet ou la protection des artistes, la bataille entre pirates du net et lois anti-piratage continue... 

Partager cet article

Commenter cet article