Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] Love

27 Août 2015 , Rédigé par Suicide-snake Publié dans #review, #Cinéma

Vu en 3D VOSTFR

Vu en 3D VOSTFR

C'est le nouveau film de Gaspar Noé et rien qu'en disant ça, j'ai quasiment tout dit ou presque.

 

Je ne vais pas vous faire un historique de la carrière du bonhomme, il y a plein de site très bien pour ça, ici on va parler uniquement du film tout en laissant de côté les polémiques à la con.

 

Donc Love, ça raconte quoi ? C'est un mec du nom de Gaspar qui est en couple avec une fille avec qui il a un gosse et un matin, il reçoit l'appel de la mère de son ex qui est très inquiète car celle-ci a disparu.

 

C'est l'occasion pour Noé de raconter une histoire d'amour à travers différents flashbacks.

 

Parce que oui, Love est une histoire d'amour, une histoire terriblement réelle entre deux personnages aux caractères forts qui se déchireront de nombreuses fois mais qui partageront aussi des moments de complicités adorables. Noé est un mec pas vraiment subtil dans ses propos d'habitude et c'est ça qui surprend avec Love en premier lieu c'est que Gaspar Noé est plus subtil que d'habitude (si on met de côté l'éjaculation en gros plan ou la pénétration vue depuis l'intérieur du vagin) et c'est assez plaisant. Comme toujours, il traite ses personnages avec un point de vue terriblement humain, ils ont leurs défauts bien marqués, ce ne sont pas des héros d'une comédie romantique.

 

On retrouve aussi le côté viscéral propre au film de Noé mais en laissant de côté le crasseux et le glauque (même la scène dans le club échangiste est relativement propre).

 

Parlons un peu des scènes de sexe maintenant, elles sont nombreuses et bien intégrées dans le film, le plus plaisant est qu'il ne s'agit pas de gros porno dégueulasse, on a vraiment l'impression d'assister à des relations sexuelles qui pourraient avoir lieu dans un couple réel, pas de grosse simulation à base de " HAAAAAAAAAAN OUIIIIIII" ou autre artifice à la con. Les scènes de sexe rendent bien, elles ne sont pas gênantes et il y a même un très bon travail de mise en scène (notamment lors du plan à 3).

 

Parlons en un peu de la mise en scène. Tout d'abord, on retrouve la photo typique des films de Noé et beaucoup de jeu sur les couleurs (notamment le rouge) avec quelques effets stroboscopiques qui arrachent bien les yeux. Un petit mot aussi sur la 3D qui est vraiment bonne, bien entendu, le but ici n'est pas forcément de donner l'impression de recevoir des trucs dans la tronche mais de donner des sensations de profondeurs et ça marche plutôt bien, ça marche même vraiment très bien (la scène du restaurant est parfaite concernant ce sujet ou lorsque l'on voit les petits films que Gaspar a faits avec sa copine). Il y a donc un vrai travail intéressant avec cette 3D.

 

L'autre point très bon du film est la musique qui navigue dans plusieurs styles différents et qui souligne très bien chaque scène avec justesse, un véritable plaisir pour les oreilles.

 

Néanmoins, il y a des défauts par exemple les monologues emo d4rk du personnage principal qui sont fortement redondants avec une fausse profondeur qui donne souvent beaucoup de lourdeur aux scènes dans le présent (heureusement que ça dégage vers la moitié du film). Le manque de subtilité de Noé est un peu handicapant pour ce film-là, qui cherche à montrer les choses tout en douceur à la base mais bon, c'est un gimmick de réalisation, on ne pourra pas lui enlever.

 

Love est un film de Gaspar Noé, si vous n'aimez pas le réalisateur, vous n'aimerez pas Love et vous risquez de vous faire chier (le film dure quand même 2h15). Pour les autres, vous pouvez y aller, y a du bon !

 

8/10

Partager cet article

Commenter cet article