Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] Ant-Man

3 Août 2015 , Rédigé par Suicide-snake Publié dans #review, #Cinéma

Vu en VF

Vu en VF

 

Ant-Man a eu une genèse plutôt compliquée, le réalisateur de base (Edgar Wrigt) a été dégagé (suite à un fameux « désaccord artistique ») après 8 ans de labeur pour être remplacé par Peyton Reed, un yes man réalisateur de... Yes Man (ça ne s'invente pas).

 

Et donc, qu'est ce que ça vaut Ant-Man ? Voyons d'abord le synopsis :

 

Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym, à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace… Merci Allociné

 

Tout d'abord, il faut saluer le petit vent de fraîcheur qu'apporte Ant Man en présentant un nouveau héros et surtout, une origin story assez différente des autres. En effet, ici, il s'agit d'un passage de flambeau et non plus d'un héros découvrant seul ses pouvoirs. Donc, c'est plutôt intéressant surtout que c'est bien foutu avec une relation Hank Pym/Scott Lang travaillé. Même si on sent que Michael Douglas n'est pas à fond dans son rôle.

 

L'autre point fort du film concerne les passages humoristiques jouant sur la miniaturisation, scène que l'on doit à... Edgar Wright, évidemment car celle venant de Peyton Reed (qui tente de copier Wright comme on peut le voir lorsque le copain du héros raconte comment il a eu vent du plan) sont fade et manque cruellement d'inspiration.

 

A part ça, c'est un film Marvel classique qui suit le schéma classique avec une réalisation uniformisée avec le reste des films de l'univers Marvel (si on met de côté Les Gardiens de la Galaxie), un cruel manque de personnalité qui commence à se faire sentir de plus en plus dans le MCU, c'est ce qui arrive lorsqu'un studio n'engage plus des créateurs, mais des marionnettes (le futur univers ciné DC s'annonce foutrement plus intéressant de ce côté pour le coup). C'est ce qui m'a donné un goût véritablement amer dans la bouche car le film aurait pu être excellent, ne serait ce que grâce à la patte particulière de Wright (j'imaginais bien quelque chose dans le genre de Scott Pilgrim) et cela lui aurait donné une véritable identité, une âme. D'autant plus que le lien avec le reste de l'univers Marvel est beaucoup trop forcé avec un caméo pas franchement utile (surtout que la simple phrase concernant les Avengers au début du film suffisait pour montrer que c'était le même univers).

 

Il reste néanmoins quelques séquences d'actions plaisantes avec une bonne lisibilité et assez différente de d'habitude pour le coup grâce au jeu de la miniaturisation, mais ça ne casse pas non plus 3 pattes à un canard.

 

Une chose qui m'a fait rire aussi, c'est que le film essaye de nous faire ressentir de l'empathie pour les fourmis, notamment une, en lui donnant un nom etc... et... en la tuant... ce qui me rend plutôt perplexe car je ne vois pas comment cela pourrait toucher le public (même en étant très sensible) parce que merde... c'est une fourmi quoi.

 

Pour la musique, elle est plutôt classique, forgée un peu dans le même moule que les précédents films Marvel donc on ne voit pas trop la différence.

 

Les acteurs sont plutôt bons, même si, comme dit plus haut, Douglas semble un peu ailleurs parfois... et que Evangeline Lily a une coiffure qui ressemble à une perruque.

 

Ah et pour une fois, le méchant est pas trop tourné au ridicule (même s’il faut vraiment arrêter de foutre HYDRA partout parce que ça commence à devenir redondant, sachant que l'univers Marvel ne manque pas d'organisation criminelle), ça change de d'habitude, ça lui donne un peu de consistances... c'est juste dommage qu'il ne soit pas très intéressant.

 

Au final, Ant Man est un film correct, on peut même dire qu'il est bon si on le compare à l'ensemble de la phase 2, mais il reste assez décevant à cause de son manque d'âme et qui laisse un goût amer lorsqu'on le pense à ce qu'aurait pu donner le film dans les mains de Wright, un manque d'âme qui commence à contaminer chaque film Marvel, en espérant que la Phase 3 redresse le niveau sinon le rouleau compresseur DC, qui engage de véritables créateurs, risque de faire très très mal.

 

 

5/10

 

Partager cet article

Commenter cet article