Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Review] Cinquante Nuances de Grey

4 Juillet 2015 , Rédigé par Vaga Publié dans #review, #Cinéma

Vu en VOST

Vu en VOST

Je pense être maso. Ca doit être la seule explication sur le pourquoi j'ai regardé ce film. Moi et ma curiosité mal placé ... C'était déjà ça qui m'avait poussé à lire le livre. Ensuite on m'avait dit "MAIS SI LE FILM SERA BIEN, LE REALISATEUR EST BIEN ! C'EST PAS PARCE QUE LE LIVRE EST NUL QUE LE FILM LE SERA AUSSI, TU VERRAS !" 

 

Eeeeeeeeeeeeet non.

 

On va commencer par ce qui est bien. La musique. J'ai été très étonnée de la qualité de la BO, honnêtement. Love Me Like you do est juste géniale, et les autres sont très bien aussi. Je dis "les autres", parce que j'ai sincèrement eu la flemme de chercher les titres et à part Love Me, elles ne m'ont pas marqué plus que ça. Je ne me suis juste pas dit "Tiens, c'est de la merde". Voilà.

 

Passons à la suite, j'ai tellement de choses à dire.

 

Pour ce qui est du fond, nous avons ... Et bien, la même histoire, mot pour mot parfois puisque certains dialogues sont repris dans leur entierté. ( Je ne vais pas m'étendre plus là dessus, pour ceux qui veulent, voilà mon article sur le premier livre : http://snakeuniverse.over-blog.com/article-fifty-shades-of-grey-112076733.html ) En fait, certains dialogues étaient déjà tellement mal écrit dans le livre que c'est plus ... Gênant qu'autre chose. " I'd fuck you in the middle of the week" ( J'aimerais te baiser vers le milieu de la semaine ) est une de ces phrases reprises mot pour mot du bouquin. C'est assez étrange d'entendre ça, parce que cela ne fait pas naturel du tout. D'accord, c'est pendant la scène où ils parlent du contrat et Ana essaye de rester "professionnelle" ( Oui, et après elle râle parce qu'elle veut une vraie relation ), et je suppose que Christian fait une sorte de trait d'humour bizarre mais ... Non, juste non. Alors, je sais que l'auteur a fait chier la réalisatrice tout le long du tournage pour pleins de petits détails et je suis certaine que c'est elle qui a demandé à avoir ces phrases reprises mais ... Sachant qu'elle voudrait écrire et réaliser le deuxième film elle-même, il va falloir apprendre qu'il y a certaines choses qui passent en livre, mais pas à l'écran.

Mais ce qui m'a fait me poser des questions sont les petits détails du livre qui, justement, sont totalement retirés du film. Est-ce que ça a été considéré comme "trop hard", ou bien on assume pas ? Où est passé le refus d'Ana à chaque fois que Christian lui offre des cadeaux ? Et la section du contrat disant que "La Soumise se verra offrir des vêtements" ? Et Ana qui se dit "Tiens, ça fait un peu prostipute tout ça quand même" ? Et Christian qui l'oblige à manger tous les jours ? Et pourquoi on ne dit pas que Christian traque son téléphone portable comme un psycopathe ? Et la scène du pouce dans le vagin ensanglanté de la Vierge Ana que Christian met ensuite dans la bouche de la dite Vierge en lui disant " Goutte toi bébé, suce fort" ? Je suis sûre que ça aurait fait sensation à l'écran ... Heureusement, on nous a épargé la "Déesse Intérieur" d'Ana, que j'appelle aussi "La double personnalité que je me créé pour supporter ce que me fait ce malade". 

 

La scène de la fessée finale qui fait enfin "tilt" chez Ana est vraiment très dérangeante, encore plus que dans le livre car avec la mise en scène, la musique, les larmes ... J'ai vraiment eu l'impression d'avoir affaire à un viol. Qui peut trouver ça excitant, bordel ? D'autant plus que dans le livre, elle a vraiment très mal mais a bizarrement oublié le mot d'arrêt ( "Red" ), et cette partie disparaît complètement du film. Encore quelque chose qu'on assume pas ? 

 

Pour le reste ... Les acteurs sont totalement mal à l'aise dans leur rôle et l'un avec l'autre tout le temps. Ana passe son temps à se mordre la lèvre d'une manière totalement ridicule. L'acteur qui interprête Christian n'aime pas le rôle et ça se sent. De ce fait il n'est pas à fond dans ce qu'il fait, et il n'est pas aussi "froid" que le Christian du livre ; cela rend le personnage encore moins crédible ... Pour ce qui est de l'actrice faisant Ana, à part le mordillement de lèvre qui en devient presque un TIC, elle n'est pas beaucoup mieux que lui. Dès qu'elle se retrouve nue, on sent qu'elle perd ses moyens. Ana n'est pas censé être mal à l'aise nue avec Christian. L'actrice l'est clairement pas et ça se voit. C'est dommage, un bon jeu d'acteur aurait peut être relever le niveau. Mais là encore je soupçonne l'auteur d'avoir mit son nez partout pour demander des choses que les acteurs n'étaient pas à l'aise de faire.

 

Les décors sont ... Totalement conformes à ce que je m'attendais d'après les descriptions du bouquin. J'imagine les décorateurs demander à E.L James "Bon, vous l'imaginez comment la chambre rouge ?" Puis E.L James tendre son bouquin avec un marque page et dire " Comme ça". Tiens, en parlant de cette pièce ... J'avais déjà trouvé ça étrange d'avoir une pièce comme ça, mais la voir en film la rend encore plus surréaliste. D'accord, le SM, c'est sa passion. Mais je ne m'étais pas rendue compte qu'il avait autant de tailles différentes de ... Tout. Que cela soit fouets, martinets, menottes, godes, etc ... Il possède tout en au moins cinq ou six tailles différentes. Je ne suis pas une connaisseuse ou quoi que ce soit, mais je doute qu'un adepte du SM, aussi riche qu'il soit, possède carrément toute une pièce de son appartement dédié à ça. 

 

Je me répète, mais elle a plusieurs fois déclaré "C'est avant tout une histoire d'amour". Alors pourquoi mettre autant en avant les scènes de sexe ? J'ai l'impression d'avoir vu plus de fesses, de seins et de scènes de cul en deux heures que dans une saison de Game of thrones. 

Au final il n'y a rien de vraiment très "hard" à l'écran puisque la plus part des coups sont hors cadre, mais en devant ces scènes je repense à lorsque je faisais la queue pour Kingsman et que j'ai entendu tout un groupe devant moi demander des places " moins de 14 ans " pour 50 Shades ...

 

 

Conclusion : Gênant. C'est le seul mot qui me vient en tête en pensant à ce film. C'est ce que j'ai ressenti tout le long. Le livre était assez pénible, mais les passages avec des scènes WTF étaient plus drôles qu'autre chose. Avoir ces même scènes devant les yeux, jouées par des vrais acteurs, c'est totalement autre chose. J'ai eu de la peine pour eux, sincèrement.

 

Note : 2/10, pour la musique.

Partager cet article

Commenter cet article