Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mass Gaming

[Test] Mars : War Logs

28 Mars 2014 , Rédigé par GreenStatik Publié dans #Test

[Test] Mars : War Logs

Le RPG est un genre vraiment très intéressant. Car oui, il est possible de retrouver beaucoup d'éléments différents d'un RPG à un autre, ce qui fait que ce genre est vraiment très riche au niveau de la diversité. Des dernières années, on retiendra notamment Mass Effect ou encore The Witcher, qui sont très représentatifs du genre, mais aussi des RPG orientaux comme Final Fantasy ou Tales of.
Quelques gars, après avoir travaillé ensemble sur un add-on de Silverfall, ont décidé de fonder un studio répondant sous le nom de Spiders. Et le premier jeu qui est sorti sous leur label est un RPG futuriste, qui selon les dires proposerait pas mal de bonnes choses. Mars : War Logs, c'est son petit nom. On regarde ce que ça donne ?

L'histoire se passe sur Mars, des siècles après la colonisation de cette dernière. La guerre fait rage entre l'Abondance et l'Aurora, deux guildes de forte influence. Chacune essaye de prendre le contrôle de certaines zones de la planète, afin de pouvoir exploiter le peu d'eau qui pourrait y rester. Des milliers de personnes meurent pour cette cause tandis que quelques autres sont envoyées dans des camps d'emprisonnement. 

Un jeune homme nommé Innocence, qui s'était alors engagé dans l'armée d'Aurora, est fait prisonnier et transféré dans un camp d'Abondance, le Camp 19. Et c'est en arrivant là-bas qu'il reprend espoir, en rencontrant un personnage un peu à part : Roy. Ce dernier est aussi prisonnier, mais n'aurait pas participé à la guerre de la même manière qu'Innocence. Aussi, une opportunité se présente à Roy : celle de pouvoir s'échapper du Camp 19, grâce à l'aide d'Innocence. Et c'est à ce moment-là que débute le jeu. Et contrairement à ce que pourrait laisser penser la cinématique du début, le personnage que l'on contrôle n'est pas Innocence mais Roy.

<center><i>Roy et Innocence, de gauche à droite.</i></center><center><i>Roy et Innocence, de gauche à droite.</i></center>

<center><i>Roy et Innocence, de gauche à droite.</i></center>

Le jeu se présente sous la forme d'un A-RPG, ou Action RPG, reprenant quelques nombreux éléments du genre mais à sa sauce. Il est donc possible de choisir différentes réponses lors des dialogues, en fonction des situations, de gagner des niveaux et d'attribuer différents points dans un arbre ou d'autres caractéristiques.

Mars : War Logs propose un système de combat plutôt sympathique. Un peu dans le style d'un Batman : Arkham ou encore FableRoy se retrouve généralement face à plusieurs ennemis l'encerclant. Mais contrairement aux deux jeux cités ci-dessus, Roy est toujours accompagné d'un PNJ ou deux durant les combats, ce qui peut parfois aider face à petit groupe d'ennemis. 
Il est possible d'attaquer à n'importe quel moment, les combats se faisant en temps réel. D'ailleurs, les attaques à distance se font plutôt rares dans Mars : War Logs, étant donné que l'arsenal de Roy et de ses coéquipiers ne se compose presque que d'armes au corps-à-corps créées à la va-vite.
Roy peut aussi effectuer d'autres actions durant les combats, comme utiliser certains objets de son inventaire, bloquer et parer, ou lancer des sorts (à partir du chapitre 2, en majeure partie) contre un certain pourcentage de fluide (le mana). Pour se faire, il suffit simplement d'utiliser les touches d'actions rapides après avoir soigneusement attribué un objet à une touche, ou d'utiliser directement la roue d'actions rapides.

Pour en finir avec les combats, il s'avère que ces derniers sont plus tactiques qu'il n'y paraît : alors qu'on serait tenté de bourriner la souris afin d'en finir le plus rapidement possible, les ennemis nous forcent au final à agir un peu plus intelligemment, en brisant leurs gardes ou en bloquant leurs attaques. Seul petit défaut au niveau des combats : le comportement légèrement robotique de l'IA qui peut surprendre parfois.

<center><i>Quelques images de combat.</i></center><center><i>Quelques images de combat.</i></center><center><i>Quelques images de combat.</i></center>

<center><i>Quelques images de combat.</i></center>

Chaque fois que Roy gagne un niveau, un point d'attribut et trois points de compétences peuvent être distribués.

Les attributs sont des passifs qui se débloquent après avoir fait certaines actions et qui peuvent être achetés avec des points d'attributs. Ainsi, Roy aura la possibilité de trouver des objets un peu plus facilement après chaque combat, en dépouillant ses adversaires, ou en fouillant un peu partout en ville. Certains attributs dépendant de la réputation de Roy, qui se dégrade ou s'améliore en fonction des choix faits tout au long du jeu. Du coup, certains mettront plus de temps à se débloquer que d'autres.

Concernant les compétences, celles-ci se présentent sous la forme d'un arbre à trois branches : le combat, la discrétion et la technomancie. Chaque branche possède des rangs, allant de néophyte à maître. Et pour débloquer ces différents rangs, il faut tout simplement dépenser un certain nombre de points dans la branche correspondante. Roy peut alors se spécialiser dans le combat au corps-à-corps, en augmentant ces dégâts et ces chances de critiques, ou viser la discrétion, afin de pouvoir passer inaperçu et assommer ses ennemis sans se faire repérer. À noter qu'il est possible d'augmenter chaque compétence jusqu'à trois fois, au maximum.

<center><i>Les compétences et les attributs.</i></center><center><i>Les compétences et les attributs.</i></center><center><i>Les compétences et les attributs.</i></center>

<center><i>Les compétences et les attributs.</i></center>

Un autre aspect sympa du jeu est le craft. Après chaque combat ou en se baladant un peu partout, il est possible de récolter diverses matières, comme du métal ou du tissu, et d'utiliser ces dernières afin d'améliorer l'arme et l'armure de Roy. En fonction des améliorations, l'arme bénéficiera de divers bonus (en plus d'une amélioration des dégâts de base), comme un pourcentage de chance critique supplémentaire, par exemple. Il en est de même avec les armures. Et après application des améliorations, l'apparence des armes et des armures changent, ce qui est plutôt cool.

Du côté des PNJ, on retrouve quelques marchands vendant des choses basiques, en échange de sérum. Et pour obtenir du sérum, il suffit d'accomplir des quêtes ou d'avoir un peu de chance en ouvrant certains coffres. Il y a aussi moyen d'en extraire sur les ennemis, après les avoir mit K.O, mais cette action dégradera légèrement votre réputation.
D'autres PNJ vous proposeront des quêtes secondaires, qui vous demanderont de faire beaucoup (trop) d'allers-retours à l'intérieur des différentes villes. Ces quêtes ne sont pas très variées au niveau du contenu, malgré une micro-trame plutôt sympa la plupart du temps.

L'histoire principale n'est, quant à elle, pas en reste. Suivre les aventures de Roy et de ses nombreux compagnons (car oui, Innocence n'est pas le seul) est plutôt plaisant. La trame n'est jamais trop compliquée mais jamais trop simple non plus. 

<center><i>Le système de craft et un très joli screen d'une cinématique.</i></center><center><i>Le système de craft et un très joli screen d'une cinématique.</i></center>

<center><i>Le système de craft et un très joli screen d'une cinématique.</i></center>

Techniquement, Mars : War Logs est légèrement en deçà de ce qu'on aurait pu voir lors de sa sortie. En effet, certaines textures font vraiment très peur lorsqu'on s'approche un tout petit peu trop. Mais pour un portage console, on peut dire qu'il s'en sort assez bien. Mais concernant la direction artistique, c'est une tout autre histoire : on ressent vraiment le travail des développeurs concernant ce dernier point, et ce rien qu'en visitant les différentes villes du jeu. C'est sale, sombre, étroit... Bref, un très bon travail de leur part.

Il vous faudra à peu près une quinzaine d'heures pour finir le jeu, en prenant le temps de faire toutes les quêtes secondaires. Une durée de vie plutôt correcte pour un jeu de cette envergure, en somme. De plus, il est possible d'effectuer plusieurs choix, qui influenceront directement la fin.

 

Conclusion :

 

Mars : War Logs est un petit jeu très sympa, dont l'ambition se fait vraiment ressentir. Malgré quelques grosses faiblesses techniques et une mise en scène parfois un peu bizarre, le jeu vaut vraiment le coup d'être joué, rien que pour son univers et son histoire sympathique. Dans tous les cas, on attend avec impatience le prochain jeu de Spiders, en leur souhaitant de s'être améliorés avec le temps !

 

Les + :

- La direction artistique.

- Les combats bien foutus.

- Le système de craft.

- Son background, très intéressant.

 

Les -  :

- Les quêtes secondaires, un peu redondantes.

- Quelques textures qui piquent les yeux.

- Certaines mises en scène un peu bizarres.

 

 

14/20

[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs
[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs
[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs
[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs
[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs
[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs[Test] Mars : War Logs

Partager cet article

Commenter cet article